Un voleur des poules au Nigeria.

Un jeune homme nigérianne de nationalité identifié comme Victor a été brû1lé vif vers 5h du matin d’hier par une foule en colère à Ekpo Edem dans la LGA de Calabar South pour avoir volé une poule.

L’incident tragique recueilli par Goodkira s’est produit sur l’avenue Abitu près d’Ekpo Edem à côté de Living Faith Church vers 5 heures du matin.

Un témoin oculaire, George Asuquo, a déclaré : «La victime avait l’habitude de voler des choses comme des batteries des voitures, des générateurs et du bétail, y compris des poulets dans le quartier, mais depuis lors les habitants ont changee leur manieres de ses protegers sages.

«Il n’a jamais su que les tracks avaient été diffusé au sujet de ses activités illicites dans la région. Bien que lorsqu’il a été attrapé l’année dernière par un justicier, il a reçu le dernier avertissement auquel il n’a pas tenu compte.

Il s’était pointé comme d’habitude au petit matin pour voler les poules, mais lorsque les poules étaient traumatisées, elles ont commencé à faire du bruit, ce qui a alerté les habitants qu’un intrus se trouvait dans l’environnement.

A lire aussi

La Richesse de mon père n’est pas ma richesse

Ils se sont mobilisés et l’ont arrêté, il a été appréhendé vers 4 heures du matin, les gens ont refusé de le laisser s’en tirer cette fois-ci, donc ils n’ont pas attendu trop longtemps avant de le tabasser et de l’in3cendier pour la volaille qu’il a volée », a déclaré Asuquo.

Contactée, la responsable des relations publiques de la police, ASP Irene Ugbo, qui a confirmé le rapport, a déclaré qu’il était regrettable qu’un tel acte b0arbare se reproduise à Calabar.

Irene avait auparavant averti les membres du public de s’abstenir de se faire justice en remettant des suspects à la police.

« Nous ne soutenons pas des criminels et leurs activités, mais les gens doivent comprendre que la justice dans la jungle est contraire à la loi, ils doivent remettre les suspects à la police pour une enquête plus approfondie et des poursuites », a-t-elle déclaré.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

You May Also Like