Au moins 20 morts dans une collision entre un bus et un camion

Un accident causé par l’excès de vitesse, la surcharge, la fatigue et la négligence du conducteur, selon le ministère des Transports

Au Tchad, un drame routier a frappé le pays d’Afrique centrale, laissant au moins 20 personnes mortes et sept blessées à la suite d’une collision entre un bus et un camion. L’accident s’est produit jeudi vers minuit, à environ 140 kilomètres de la destination finale du bus, dans la ville d’Oum-Hadjer.

Selon le communiqué du ministère des Transports, le bus appartenant à une agence de voyages locale transportait 31 passagers de la capitale N’Djamena à Abéché, dans l’est du pays, lorsqu’il est entré en collision avec un camion. Dix-huit des victimes ont perdu la vie sur le coup, tandis que deux autres ont succombé à leurs blessures vendredi matin à l’hôpital d’Abéché. Deux des blessés sont actuellement dans un état critique, mettant en évidence la gravité de l’accident.

Les premiers éléments de l’enquête indiquent que l’accident a été provoqué par le non-respect des règles de sécurité routière en cas de panne du véhicule sur la route. De plus, des facteurs tels que l’excès de vitesse, la surcharge du véhicule lourd, la fatigue et l’imprudence du conducteur ont été identifiés comme des causes contributives majeures.

La ministre des Transports, Fatima Goukouni Weddeye, a déclaré que des “mesures fortes” seraient prises à l’encontre des responsables de cet accident évitable. Elle a souligné l’importance de respecter les règles de sécurité routière et a exprimé sa préoccupation quant à la fréquence des accidents de la route au Tchad.

Il est à noter que les accidents de la route représentent une menace persistante au Tchad, avec une moyenne de plus de 3 000 décès par an. Les pertes économiques liées à ces accidents s’élèvent à plus de 160 millions de dollars, principalement attribuables au mauvais état des routes, à l’erreur humaine et au non-respect de la réglementation, selon le ministère des Transports.

Cette tragédie souligne l’urgence d’améliorer la sécurité routière au Tchad et de prendre des mesures concrètes pour prévenir de tels accidents à l’avenir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *