Un acte irreparable pour cette petite jeune fille

L’acte « h#rrible » s’est passé ce jeudi 13 octobre 2023 dans le village de Njinjou 2, à Melong, dans le département de Moungo, la région du Littoral du Cameroun.

D’après plusieurs médias locaux, Sieur Guillen Kengne 25 ans aurait 2cap1té sa propre fille de 2 ans pour l’offrir en s@crifice à une se#cte.

Sur la toile, c’est l’indignation totale.

Le présumé auteur de cette ignominie est arrêté par les éléments de la Brigade de gendarmerie de Melong et sera incessamment présenté au procureur. D’après plusieurs sources, l’homme a commis cet acte « à l’arrière cour de la maison ». « Quelques minutes plus tard, des cris jaillissent à l’arrière de la maison où Guillen s’est rendu avec l’enfant. C’est à ce moment que les membres de la famille découvrent l’indicible.

Le papa a ouvert le cr@ne et le c0u de sa propre fille avec trois coups de m@@chette. Une arme bl@@nche qu’il avait pris le soin de dissimuler dans les plantations de bananiers. Un silence de stupéfaction se répand au sein de la maison où de nombreux membres de la famille sont arrivés dans le cadre des obsèques de la maman du meurtrier. Cette dernière étant 2cédée deux semaines plutôt », rapporte Mimi Mefo infos.

Après son acte, d’après nos confrères d’Actu Cameroun, « le meu##rtrier s’est emmuré dans le silence ne donnant aucune explication ». Selon son entourage,

Le présumé auteur déclarait à qui veut l’entendre « qu’il ne mourra pas pauvre cela, quitte à t#er quelqu’un ». « Ça faisait longtemps cet enfant nous a dit qu’il voulait de l’argent à tout prix. Qu’il regrette d’être né pauvre », indique Philippe Nifouet, son frère aîné dans les colonnes de nos confrères d’Actu Cameroun.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *