Une Nigériane qui a perdu 3 enfants le premier jour de 2020 au Canada brise le silence

Le 1er janvier 2020 a été un jour de fête pour de nombreuses personnes dans le monde. Malheureusement, ce fut un jour d’agonie pour une Nigériane basée au Canada, identifiée comme étant Uche Osagie.

Uche, bouleversée depuis 6 jours, a enfin trouvé la force de parler de l’épreuve qu’elle ne pourra jamais oublier de son vivant.

L’ancienne mère de trois jeunes enfants a révélé qu’elle voyageait pour faire appel pour obtenir un statut permanent lorsque l’accident de voiture mortel s’est produit.

Selon les reportages de CTV, Uche a quitté le Nigeria il y a 8 ans avec ses deux enfants aînés pour une vie meilleure au Canada, mais elle avait des difficultés à obtenir la résidence permanente.

Elle dit qu’à la mi-décembre 2019, elle avait reçu une lettre l’informant que son deuxième appel avait été rejeté, elle s’est donc rendue à Toronto pour trouver un avocat afin de déposer un appel fédéral.

La mère désemparée dit que la famille rentrait chez elle à Chelmsford lorsque la voiture qu’elle conduisait a heurté un rocher, tuant ses enfants, Britney, 6 ans, Flourish, 10 ans, et Destiny, 11 ans.

La police n’a pas encore déterminé ce qui a poussé le véhicule à quitter l’autoroute 17 et à s’écraser contre la tranchée rocheuse.

S’exprimant sur l’une des raisons pour lesquelles elle a insisté davantage sur l’appel de son statut de résident, Uche a déclaré :

Mon fils Destiny a dit : « Non, je ne retourne pas au Nigeria. Je veux vivre au Canada. Je préfère mourir plutôt que d’être expulsé. » Aujourd’hui, mon fils va être enterré au Canada

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *