Un dramatique incendie décime une famille à Kinshasa

Dans les premières heures du matin du samedi 27 novembre 2021, un incendie dévastateur a frappé une maison dans la commune de Ngaba à Kinshasa, entraînant la perte tragique de toute une famille. Trois filles, trois garçons, ainsi que leurs deux parents ont été surpris dans leur sommeil par les flammes dévorantes.

Les seules survivantes présumées de cette tragédie familiale, Mme Bibiche Ntumba et une de ses filles, Godelieve, ont été épargnées, n’ayant apparemment jamais été présentes lors d’une veillée de prière dans une église locale.

La découverte des corps de Bibiche Ntumba et de sa fille Godelieve dans la même maison, ravagée par un incendie potentiellement criminel, a suscité des interrogations sur l’efficacité des enquêtes policières. Raymond Luaula, journaliste, exprime son indignation sur Facebook le 1er décembre 2021, soulignant le délai de quatre jours avant la découverte des corps en état de décomposition, alors que cela aurait pu être constaté de manière empirique plus tôt.

La victime de cette tragédie est M. Alpha Ntumba Katala, Chef du Protocole et des Relations Publiques de la Maison Civile du Chef de l’État. La catastrophe a également emporté cinq de ses enfants, Jemima (18 ans), Fernand (14 ans), Gilbert (12 ans), Maria (9 ans) et Joseph (7 ans).

Un document circulant sur les réseaux sociaux, attribué au Chef de la Maison Civile du Chef de l’État, M. Miteyo Nyenge, offre une chronologie des événements. Selon ce rapport, un court-circuit électrique survenu à 3 h 19 du matin aurait déclenché l’incendie au salon de la maison où Alpha et ses enfants dormaient. Malgré les tentatives de certains enfants pour alerter leur père endormi, le feu s’est propagé rapidement, laissant Alpha et ses cinq enfants complètement calcinés. Les voisins n’ont pas réussi à secourir la famille en détresse. Pendant ce temps, la mère et sa fille aînée étaient indemnes, car elles participaient à une veillée de prière dans une église.

Bien que les causes exactes de cette tragédie demeurent inconnues, des enquêtes sont en cours pour les déterminer. La communauté est plongée dans le deuil, et des questions persistent quant à la rapidité et à l’efficacité des secours et des enquêtes face à une telle catastrophe. La famille et les proches des victimes attendent des réponses pour comprendre les circonstances de cette perte dévastatrice. Thaddée Luaba Wa Ba Mabungi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *