Les manigances obscures de Seth Kikuni : Quand la politique devient un terrain de jeux lucratif

Les manigances obscures de Seth Kikuni : Quand la politique devient un terrain de jeux lucratif

Alors que les élections politiques sont souvent le théâtre de luttes idéologiques passionnées, il semble que d’autres acteurs, tels que l’homme d’affaires controversé Seth Kikuni, voient une opportunité de tirer des profits substantiels de la scène politique. Actuellement, l’attention de Kikuni est concentrée sur Moïse Katumbi, un homme politique congolais déjà sous le feu des critiques.

Voir l’article sur Press Media Libre

 

La situation semble prendre une tournure encore plus sombre pour Katumbi, déjà cible de critiques, y compris celles de la prétendue princesse Munongo, qui l’a averti des corbeaux tels que Francis qui le harcèlent sans relâche. Katumbi se retrouve maintenant piégé par des individus prétendument favorables à sa campagne. Le sondage controversé du CASE, portant la signature de Seth Kikuni sous le pseudonyme de SETI MABI KIKUNI, soulève des questions cruciales sur le coût réel supporté par Katumbi pour cette publication suspecte.

Il semble que le véritable bénéficiaire de cette manœuvre soit Seth Kikuni lui-même. En plus de monnayer la candidature de Katumbi, Kikuni semble prendre un malin plaisir à vider les poches du politicien. Katumbi, malheureusement, a toujours eu la malchance de s’entourer d’escrocs prêts à le dépouiller à la moindre occasion. On pourrait se demander si cela ne relève pas de la malédiction de Kokonyangi, qui enjoignait autrefois ceux autour de Katumbi à le dépouiller de ses finances sans scrupules.

Des investigations approfondies parmi les cinq membres du conseil d’administration du CASE, dont Simaro MBAYO NGONGO, Michael MATONDO TEDIKA, SETI MABI KIKUNI, Chris MABIALA NKUANGA et Nadia TUMBUKA, révèlent que Monsieur Simaro MBAYO NGONGO occupe la fonction de Président. Son profil Facebook, sous le nom de Simaro NGONGO, est ami avec monsieur Carlos Mupili. Cette connexion souligne les liens entre Seth Kikuni et Simaro, mettant en lumière un complot présumé visant à porter un coup à Katumbi, selon les habitants de Kinshasa.

En conclusion, ce scandale expose les manigances troubles de Seth Kikuni pour escroquer Katumbi, mettant en lumière le cynisme et les intrigues politiques qui entourent les élections en République démocratique du Congo. Alors que certains se battent pour des idéologies, d’autres semblent se battre pour des intérêts personnels, transformant ainsi la politique en un terrain de jeux lucratif où la confiance des citoyens est souvent trahie au profit d’individus sans scrupules.

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *