Une femme tu1e son conjoint pour une affaire d’argent

Un drame s’est déroulé dans la capitale camerounaise, Yaoundé, où un jeune homme d’une trentaine d’années, Alain Wong, a été tragiquement assa6iné par sa conjointe,

Rose Enyegue, dans la nuit du 9 au 10 août. Le motif du meu#rtre ? Une somme de 200 000 FCFA qu’Alain avait ramenée de la tontine « Les Hommes Capables » du quartier Awae.

Les faits, relayés par Canal 2 International dans son édition du journal de 19h50 du 11 août 2021, révèlent que Rose Enyegue, connaissant la présence d’argent dans les poches de son compagnon, lui aurait demandé de le lui remettre.

Face au refus d’Alain, une dispute éclate, se terminant tragiquement par plusieurs cou##ps de cou##teau infligés à la victime.

Le jeune homme, qui avait l’intention de réaliser ses rêves avec l’argent de la tontine, ne survivra pas à ses blessures, même avec l’intervention des médecins. Son corps repose actuellement dans une morgue de la cité capitale.

Après son acte meurtrier, Rose Enyegue aurait alerté le voisinage en disant : « Va voir ce que ton frère fait là-bas », selon un riverain cité dans le reportage de la chaîne verte. Sur les lieux du drame, les proches d’Alain, bouleversés, découvrent le jeune homme gisant dans une mare de sang.

Selon les informations recueillies auprès d’un témoin anonyme, Rose Enyegue aurait un passé criminel, ayant déjà tué un homme en Guinée équatoriale avant de fuir vers le Cameroun. Actuellement détenue dans une cellule, elle attend d’être présentée devant le procureur de la République pour répondre de ses actes.

Ce crime passionnel suscite l’émoi dans la communauté, soulignant l’importance de traiter les problèmes de couple de manière pacifique et de rechercher des solutions non violentes aux conflits. L’enquête en cours permettra de déterminer les circonstances exactes du drame et d’établir les responsabilités.


Le jeune homme, la trentaine sonnée, n’aura ni le temps, encore moins l’opportunité de réaliser ses rêves avec l’argent qu’il a ramené de la tontine le 9 août 2021.
Le corps d’Alain Wong, se trouve actuellement dans une morgue de la cité capitale. Le jeune homme âgé d’une trentaine d’années a été assassiné par sa conjointe, la nommée Rose Enyegue alors qu’il revenait de la tontine « Les Hommes Capables du quartier Awae», porteur d’une somme de 200 000FCFA.

Selon les faits diffusés sur Canal 2 international dans l’édition du journal de 19h50 du 11 août 2021, le drame survient dans la nuit du 9 au 10 août 2021 au quartier Awae. Ayant eu le flair des billets de banque que détenait son copain dans ses poches, la jeune femme va sommer ce dernier de les lui remettre.
Du refus de l’homme à obtempérer à l’ordre de sa compagnonne, naitra une dispute qui aura pour dénouement tragique, la mort d’Alain Wong, poignardé à plusieurs reprises à l’aide d’un couteau. Même les médecins les plus experts en matière de chirurgie au monde ne lui auraient pas sauvé la vie.
Après son forfait, le bourreau semble plutôt pousser son courage plus loin. D’après le reportage de la chaine verte, elle a alerté le voisinage : « Va voir ce que ton frère fait là-bas », relate un riverain.

Sur les lieux, l’entourage et les parents de la victime qui ne vivent pas loin du lieu du drame, constatent qu’Alain baigne dans une amarre de sang. Que des yeux pour pleurer !
A en croire les confidences d’un témoin qui a requis l’anonymat, la jeune dame âgée d’une trentaine d’années aussi, serait titulaire d’un sombre palmarès: « elle aurait tué un homme en Guinée équatoriale et aurait donc fui de là », fait savoir une source à notre confrère.

La tueuse médite sur son sort dans une cellule en attendant d’être présentée devant le procureur de la République.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *